Fier…

Des fois, je suis fatigué. J’aurais envie de m’asseoir, de m’étendre, de faire un somme. J’aurais envie de fermer les yeux et de simplement… simplement ne penser à rien. Ou plutôt, ne penser qu’à une seule chose. Quand on arrive à évacuer tout le reste et qu’on ne garde qu’une idée en tête, c’est reposant.

Des fois, je me fatigue. J’aurais envie de ne pas mener autant de projets de front. J’aimerais être capable de choisir une seule bataille. La mener à bien. J’aimerais être capable de prendre soin de moi. Je me dis toujours qu’il faudrait que je fasse plus de sport, que je mange moins, que je mange mieux, que je dorme plus et que je boive moins de café.

La vie vous rentre dedans des fois, elle vous dit que vous n’êtes pas aussi fort que vous l’imaginiez. La vie vous ramène sur Terre, elle vous ramène à elle. Elle place sur votre parcours des rencontres et des situations qui vous confronteront à vos faiblesses, à vos manquements.

La vie… la vie, c’était bon cette émission-là non ?! J’adorais les personnages. Ils étaient riches, ils étaient vrais, tous les personnages avaient des caractères forts, de l’attitude. Ils étaient entiers. Des fois, en essayant d’être tout à la fois, on se perd un peu je crois.

Établir des priorités… c’est un début, les respecter, c’est là que la partie se joue. À chaque instant, nous avons des choix à faire. Des choix pour nous, des choix pour d’autres, nous prenons des décisions qui nous rendront parfois heureux, parfois fâchés, parfois tristes. L’idée je pense, c’est de prendre des décisions dont nous serons fiers.

Être fier… et si c’était la fierté qui guidait notre vie ?

P.S. C’était le centième article de ce blogue, c’est pour ça le titre de l’article.