L’obsession paternelle du temps

Bon, je n’ai pas écrit depuis… hmmm 3 mois! Ça vous donne un aperçu de mon taux d’occupation! Je vous avais dis que j’allais vous tenir au courant… mieux vaut tard que jamais.

Quand on est papa, papa au carré, papa au cube ou papa au… c’est quoi déjà après ? Enfin, quand on est papa, le manque de temps, est la source la plus importante des petites frustrations quotidiennes. Celles qu’on ne dit pas, celles dont on ne parle pas vraiment parce qu’elles ne sont pas « importantes » ni intéressantes… pour les autres.

C’est temps-ci, je suis obsédé par trouver des moyens d’optimiser mon temps.

  • Quand la petite prend son bain, je fais des push-ups… (mon exercice tri-hebdomadaire pathétique que Ève trouve très bizarre) avant d’aller prendre ma douche.
    Je sauve ainsi 15 minutes par jour !
  • Quand je vais jouer dehors avec ma grande, on joue parfois à « ramasser les feuilles » ou « enlever les mauvais herbes ».
    Je sauve ainsi 30 minutes par semaine !
  • Quand je suis aux toilettes, c’est là que je parcours les tweets des gens auxquels je suis abonné. Je vais ensuite consulter ceux que j’ai mis en favoris environ une fois par semaine.
    Je sauve ainsi environ 10 minutes par jour.
  • Je ne lis mes courriels que 2 fois par jour et les traite sur le champ. À 11h puis à 15h.
    Je sauve ainsi environ 30 minutes par jour.
  • J’essaie de faire tous mes appels téléphoniques quand je prends l’auto durant le jour (avec un kit mains libres… bien sûr).
    Je sauve ainsi 1h par semaine.

Si on récapitule, je réussi donc à libérer tout près de 8 heures dans une semaine. 8 heures… pour faire du ménage, de la bouffe, changer des couches, pas dormir, laver les autos, passer la tondeuse, pas dormir, gérer mon entreprise, faire les comptes, pas dormir, regarder Benjamin la tortue et le chevalier vert, boire trop de café, manger trop de biscuits soda, pas dormir et bientôt… aussi pour pelleter l’entrée.

Ahhh… les joies d’être papa!

P.S. Faut ben que je bitch un peu des fois sur la chose pour demeurer crédible.

3 comments » Écrire un commentaire

  1. Après au cube, c’est à la puissance 4. Ou carré au carré.

    En tant que fan de la sieste, ton rythme me fait un peu peur.

Écrire un commentaire