Gripette

marilou-la-gripette

On dit beaucoup ce mot avec avec Julie. En fait, on le dit beaucoup depuis que Marilou est capable de se déplacer toute seule, depuis qu’elle peut donner suite à ses idées. Marilou est exactement comme Julie l’imaginait et l’espérait quand elle était enceinte d’elle, une vraie « gripette ».

cogne… cogne… cogne…

« Ève, qu’est-ce qu’elle fait Marilou ? »

« Marilou fait pas de bêtise papa, c’est correct. »

Marilou teste régulièrement les limites qu’on lui impose… évidemment, elle s’assure qu’on la regarde, elle et son grand sourire qui trahi ses réelles intentions. Elle aime se tirailler et être chatouillée jusqu’à ce qu’elle en ait le hoquet. Elle aime courir partout aussi vite qu’elle le peut… même si elle se prend régulièrement un cadre de porte par ci et un coin d’armoire par là.

Plus que tout, Marilou aime faire rire. À l’épicerie, à la garderie, dans les magasins, les gens s’arrêtent pour lui retourner ses « bonjour » de la main et pour rire un brin avec elle. Ce sont des moments magiques, des grands moments de fierté paternelle, des moments qui font oublier ses nuits entre-coupées, ses crises parce qu’elle ne peux pas encore monter les escaliers sscheule sans supervision, ses mains dans les toilettes après que sa soeur y soit allé, ses couches qui débordent dans le siège d’auto ou le macaroni au fromage qu’elle confond étrangement avec shampoing à l’occasion.

Marilou, tu ne comprends pas encore ce genre de trucs, mais merci d’être comme tu es! Merci d’être dans nos vie, à Ève, à Julie et à moi.

P.S. Sur la photo, Marilou préfère faire ce genre de sourire quand on la prend en photo… parce que comme ça, elle nous fait rire.